top of page

De 1859 à 1865

Dernière mise à jour : 15 avr. 2022


La Banque de La Réunion

1859 : La Banque de la Réunion qui est née en 1853, s’installe à l'hôtel de la banque, rue Jean Chatel à Saint Denis. La première société de la Réunion inscrite sous le numéro 1 du registre du commerce marque ainsi sa réussite dans des locaux flambants neufs.



En octobre 1859 Louis Antoine Roussin (imprimeur) est autorisé à publier le journal « la Malle » le jeudi, il éditera également 5 volumes de l’album de l’ile de la Réunion. Les lithographies crées pour l’album illustrent les articles de différents sujets.


Les lazarets de la Grande-Chaloupe sont créés à partir de 1860. Ils servaient de lieu de quarantaine pour les Indiens et autres travailleurs arrivant dans l'île en tant qu'engagés.

Les lazarets sont organisés pour isoler les engagés mais aussi les passagers libres. Lieu de quarantaine actif jusque dans les années 1930, en 1861pour faire face à la pénurie de main-d’œuvre les colons réunionnais recrutent des travailleurs Indiens. Bien qu’ils soient appelés Malabars ou Malbars, ils viennent tous des anciens comptoirs français.




Sur un terrain acheté en 1860 par la municipalité se trouvent deux pavillons en maçonnerie, deux dépendances en pierre, et un pavillon en bois, le centre du terrain est vide.

La municipalité rétrocède à la Colonie l'emplacement en vue de la construction du palais de justice.

Le 6 janvier 1862, le tribunal est inauguré, Louis Maillard, ingénieur colonial, est probablement l'auteur des plans du tribunal.


Pénitencier de mineurs de l'Ilet à Guillaume



1863, quatre frères du Saint-Esprit et du Cœur de Marie achètent, par l’intermédiaire d’un avoué, un modeste terrain dans le nord de Saint-Denis : L’Ilet à Guillaume.


Les religieux investissent le domaine en utilisant les jeunes détenus du pénitencier de la Providence pour construire une chapelle et un premier bâtiment d’hébergement. Le site devient le pénitencier des mineurs de l’Ilet à Guillaume.




1864 - 1865

13 février 1864 : Construction du Grand Marché de Saint-Denis. Les éléments préfabriqués ont été importés et montés sur place, colonnes à chapiteaux composites, les consoles les reliant à la charpente et d'autres détails architecturaux attestent d'un réel souci pour la décoration de ce monument, premier ouvrage civil en fonte d'art de la colonie. Les travaux se terminent en 1866, le nombre de pavillon est de huit, répartis de part et d'autre d'une allée centrale couverte tout comme les allées secondaires entre les pavillons.


1865, construction d'une usine sucrière à l'hermitage sur le territoire de Saint-Paul. L'usine des Filaos est construite en 1865 par Joseph Lelièvre propriétaire de plus de 470 hectares autour de l'usine.




188 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout
bottom of page