L'Histoire de la Réunion

1852 à 1854

HDL.png

Hubert DELISLE

En 1852, Hubert-Delisle est nommé gouverneur de son Ile natale. Il est né à St Benoit en 1811.

 

Il lance une politique de grands travaux : tunnel sous le Cap Bernard, bouclage routier du tour de l’ile, aménagement du port de St Pierre, création d’un service forestier.

 

A cela s’ajoute une politique culturelle : muséum d’histoire naturelle, société des sciences et arts, mausolée de la Redoute, statue de Mahé de La Bourdonnais sur le Barachois.

 

Il quitte l’ile en 1857, nommé sénateur.

 

Premiers timbres postaux

 

Le 16 février 1852, sont émis les deux premiers timbres à la Réunion : un 15 centimes et un 30 centimes de franc colonial. Les deux timbres sont imprimés à la Réunion sur papier azuré assez fin, ils se dégradent rapidement, ils serviront moins d’une dizaine d’années.

Hubert Delisle

timbre2.png
expo.png

Ouverture de la Banque de La Réunion

Le 4 juillet 1853, la Banque de la Réunion ouvre ses portes à Saint-Denis au 17 de la rue du Barachois. C'est le plus ancien établissement commercial de l'île, portant le N° 1 au registre du commerce. Elle emploie, directeur compris, dix personnes.


Le 6 octobre 1853, La Réunion organise sa première exposition coloniale. Instituée par décret du gouverneur Hubert Delisle, elle ouvre ses portes dans les allées du Jardin colonial et se substitue à la fête du Travail établie en 1848. Un jury constitué par le gouverneur récompense les meilleurs exposants.


Les 6 et 7 octobre 1854, création d'une exposition annuelle de tous les produits agricoles et manufacturiers de la Colonie. Elle a lieu dans l'enceinte du palais législatif et du jardin impérial ; le pays voit réunies pour la première fois toutes ses richesses, toutes ses productions. 

https://www.mi-aime-a-ou.com/histoire_la_reunion.php
- LES GRANDES DATES DE L'HISTOIRE DE LA REUNION (Gilles Gauvin et Patrice Urbato)

mobilier.png