L'Histoire de la Réunion

De la découverte à la colonisation

Prélude : du VIème au XVIème

Dès le VIème siècle, des navigateurs Malais qui colonisèrent Madagascar parcoururent l’Océan Indien, mais rien n’indique qu’à cette époque l’ile de la Réunion fut explorée.

Elle fut découverte en 1545 (dans le livret guide du Docteur Barquisseau, on situe cette découverte en 1528) par le navigateur Portugais Mascarenhas, et fut d’abord appelée Mascareignes, nom qui fut ensuite donné au groupe d’iles auquel elle appartient.

La présence des Mascareignes sur cette carte laisse supposer qu’elle a été reconnue par les Portugais avant 1502. Par la suite les navigateurs Portugais, Anglais, Hollandais et Français de 1513 à 1613 naviguent au large des Mascareignes sans vraiment y accoster.

En 1638 le Capitaine du Saint Alexis, Salomon Gaubert et François Cauche (historien) prennent possession de l’ile appelé à cette époque l’ile Mascarin.

En 1642 ou 1643 les Français (Jacques Pronis ou De Pronis) prennent une deuxième fois possession de l’ile au nom du Roi de France et la baptisent ‘’Ile Bourbon’’.


A la suite de la concession, en 1642, faite à la compagnie française de Lorient, par le cardinal de Richelieu, de Madagascar et îles adjacentes, Jacques Pronis, commis de cette compagnie et commandant à Madagascar, prit à son tour possession de la Réunion. Certains disent à tort selon nous, que ce fut l'année suivante.
 

L’Ile de la Réunion : Elle a vraisemblablement été découverte avant le XVIème siècle par les Arabes car elle apparait sur la carte la plus ancienne : La planisphère d’Alberto Canturo. 

Celui-ci déporta, en 1646, en provenance de Fort Dauphin (Madagascar), douze mutins qui s'étaient révoltés contre lui. Ils sont abandonnés sur l’ile avec quelques animaux (chèvres) et quelques graines et semences. Ils s’installent vers Sainte Suzanne, lieu qui deviendra plus tard ‘’Quartier Français’’. 


Rappelés en septembre 1649, à Madagascar, par Flacourt, ils firent l'éloge de l'île, si bien que ce dernier envoya prendre possession, dès le mois d'octobre, de la Réunion en même temps qu'il lui impose le nom de ‘’Bourbon’’ en remplacement de celui de Mascareignes, et il fit renouveler cette formalité cinq ans plus tard, en faisant attacher ‘’la prise de possession à un arbre, dessous les armes du roi’’.

 

 


Sources :

https://lewebpedagogique.com/rungb/2012/10/07/decouverte-de-la-reunion-discovery-of-reunion/
https://fr.wikipedia.org/wiki/Histoire_de_La_Reunion
https://www.antica-editions.com/fr

Le Saint Alexis du Capitaine Salomon Gaubert.

© 2019 par le Comité de la Randonnée Pédestre de la Réunion, 8 rue de la Caserne 9002, HLM Chirico, Petite Ile, 97400 Saint Denis

E-mail : ffrandonnee.comitedelareunion@gmail.com - Tél : 0262 94 37 06