Les Makes - Camp 2000

Durée : 5 h 00

Longueur : 11 km

Altitude : 2000 m


Cette randonnée aux Makes, dans les hauteurs de Saint Louis nous amène sur les remparts du Cirque de Cilaos avec des panoramas à couper le souffle, si le beau temps temps est de la partie. Le Camp 2000 est un refuge de belle facture situé à environ 2000 mètres d'altitude (très exactement 1994 m selon point côté sur la carte IGN au 1:25000). Il nous offrira un endroit idéal dans un écrin boisé pour nous restaurer un peu, avant de terminer la boucle jusqu'au Piton du Petit Mapou, avant de redescendre au point de départ.

🌐 Situation

Les Makes


🅿 Parking

A la Fenêtre


⚠ Difficultés

Le tronçon entre le départ du sentier aux Makes vers le Piton du Petit Mapou est particulièrement glissant dans le sens de la descente par temps humide.


👁‍🗨A voir dans le secteur

- La forêt des Makes

- Plusieurs points de vue sur l'ensemble du Cirque de Cilaos

- Le refuge du Camp 2000, très agréable pour le pique-nique tiré du sac


🔜 Balisage

PR


Point de départ :

Fenêtre des Makes


Conseils pratiques:

L'idéal est de calculer son temps de randonnée pour se trouver au Camp 2000 à l'heure de la pause déjeuner. Un départ au plus tard à 9 h 00, vous le permettra, en faisant les haltes nécessaires à la montée jusqu'au Piton du Petit Mapou, puis pour admirer les points de vue.

Itinéraire


Télécharger la trace GPX



Après nous être garés à proximité de la Fenêtre, un coup d'œil sur le Cirque de Cilaos s'impose depuis le point de vue. Sans nous trop nous y attarder, car nous aurons d'autres occasions pour admirer la beauté du Cirque sous d'autres angles, nous revenons à la route forestière pour retrouver, à droite, le départ du sentier en direction du Camp 2000, quelques 200 mètres plus bas.


La première partie se fait sur un large sentier traversé de racines. Après une lente montée à travers la forêt de cryptomérias pendant un kilomètre, la pente devient soudain plus abrupte et le sentier un peu moins large. Nous rencontrons un premier panneau indiquant une variante sur la gauche de la PR18 que nous laissons pour continuer suivant la pente qui continue devant nous. Peu à peu, la canopée s'éclaircit au-dessus de nos têtes et la végétation prend un autre aspect : moins de résineux et plus de bois endémiques.


Un peu plus haut, nous découvrons un espace jonché de troncs d'arbres découpés et couchés le long de la pente et derrière nous le paysage qui se déploie sur plusieurs kilomètres jusqu'à Saint Pierre, la Commune de Le Tampon et toute la Plaine des Cafres. Devant nous se dresse majestueusement le Piton du Petit Mapou, notre prochaine étape. Après une montée assez raide à l'approche d'une nouvelle traversée sous les bois, nous attaquons une lente montée en lacets à travers des arbres recouverts de mousses et de lichens, donnant au site une ambiance chargée de mystère comme dans les contes pour enfants. On verrait presque sortir de derrière les arbres ou au détour d'un virage, quelques petits lutins.


Puis arrivent quelques marches accentuant encore plus la pente. Il reste encore quelques 300 mètres à monter pour arriver au sommet du Piton du Petit Mapou qui culmine à 1946 mètres. Un magnifique point de vue s'offre à nous, avec, juste en dessous de nous, l'Ilet à Cordes et au loin le Nez de bœuf (eh oui, encore un, en plus de celui que l'on connaît bien au dessus de la Rivière des Remparts ! c'est le nom officiel de cette montagne tout près du Col du Taïbit que nous connaissons tous plutôt sous le nom du nez de Pluto, le chien de Mickey). Et au sud, nous apercevons à l'horizon, le cône du Piton de la Fournaise !


Passé le Piton du Petit Mapou, le sentier plonge à nouveau dans la forêt et nous arrivons à un croisement marqué par un panneau de direction : à gauche, un arbre couché forme comme une arche. C'est par là que nous reviendrons en fermant la boucle du Camp 2000. Nous continuons par le sentier qui file devant nous en longeant la crête en direction du Petit Bénare. Mais nous n'irons pas jusque là aujourd'hui. A moins d'un kilomètre, le sentier prend une direction plus à l'ouest et la pente se fait moins rude. Après avoir franchi deux ravines où ne coule pas beaucoup d'eau, nous apercevons soudain après un virage, sur la gauche et en contrebas, le toit vert du Camp 2000 ! Plus qu'un quart d'heure de marche avant cette deuxième étape, sur le sentier qui marque à présent une nette tendance à la descente. Nous arrivons enfin au croisement avec la route forestière qui monte à droite vers le Petit Bénare. Et le Camp 2000 se trouve juste devant nous.


Après une petite pause au refuge, nous reprenons le chemin dans le sens de la descente, sur le chemin forestier bordé de fuschias. Nous laissons à droite un départ de sentier vers la Onzième ligne, et deux kilomètres plus loin, nous trouvons un nouveau panneau indiquant à droite la direction de la Fenêtre à 1 heure et le Piton du Petit Mapou à 30 minutes. Nous nous engageons sur ce chemin qui va nous remonter, d'abord tranquillement puis de façon assez raide jusqu'à l'aire du tronc d'arbre en arche. Après une courte montée jusqu'au sommet du Piton nous referons tout le chemin parcouru à l'aller dans le sens inverse jusqu'à notre point de départ.




Auteur : Gilbert La Porte

269 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout