L'Histoire de la Réunion

La Réunion de 1826 à 1840

Run.png

1826 - 1829

 

1826, la première concession dans le cirque de Cilaos, celle de l'ilet à Cordes, est accordée à Figaro, en récompense de ses services : l'esclave avait signalé la révolte des esclaves de Saint Leu. La même année, le directeur de l'Intérieur, Betting de Lancastel, s'enquiert de l'exploitation des sources thermales de Cilaos.

Janvier 1829, le Conseil privé prend la décision de faire construire à flanc de montagne un chemin carrossable entre Saint Denis et La Possession. Les premiers coups de pioches sont donnés pour la création du sentier du littoral.

Du 10 au 13 février 1829, un cyclone détruit toutes les récoltes, engloutit dans les flots ou brise sur les côtes plus de vingt navires et nombre de magasins et bâtiments.

4 novembre 1829, est posée la première pierre de la Cathédrale de Saint Denis, et de l'Hôpital militaire de Saint Denis, sur l'ancienne Place d'Armes

Image2.png

1832 1835

 

1832, l'ingénieur colonial De Ferrières trace le premier chemin praticable permettant d'atteindre Cilaos. L'accès en chaise à porteurs est possible.


1834, est fondée la Société pour l'abolition de l'esclavage - qui compte en ses rangs des personnages aussi influents que Victor Schoelcher - et présidée par le Duc de Broglie. Elle publie en 1835 son premier fascicule de comptes rendus de ses travaux. François Isambert propose alors à l’organisation un plan de rachat des esclaves et une émancipation graduelle en 4 ans.


1835. Construction du Palais législatif à Saint-Denis pour abriter le Conseil Colonial. Les travaux débutent en 1835 et s'achèvent en 1837. Le bâtiment de nos jours abrite le Muséum d'histoire naturelle de La Réunion. situé dans le jardin de l'État,

Image4.png

1839 - 1840

 

1839, Eugène Dayot fonde son journal, Le Créole, et devient feuilletoniste dans le Courrier de Saint Paul en y publiant Bourbon Pittoresque.

L'histoire fait revivre au lecteur les combats qui se sont déroulés à l'île de La Réunion au XVIIIe siècle et qui opposaient les blancs de la côte, notamment Mussard et Touchard, aux noirs marrons Diampare, Pyram, Cimendef et Mafate. Ses descriptions des aspects de l'île sont détaillées et ses portraits touchants.

1839, année de son mariage, Auguste Lacaussade publie son premier recueil intitulé "Les Salaziennes" dédicacé à Victor Hugo, sa référence.

9 juin 1840, arrive à Saint Denis de La Réunion, Alexandre Monnet, le "Père des Noirs", nommé vicaire à Saint Denis. S'attachant au sort des esclaves, il combat les thèses racistes. Il fonde deux catéchismes pour les esclaves et un catéchisme de persévérance pour les autres. Sous son impulsion et avec l'aide des esclaves qui ne disposaient d'aucun lieu de culte dans le quartier de La Rivière des Pluies, débute en juin 1840 la construction de l'église de la Rivière des Pluies, en moins d'un an.

Auguste Lacaussade.png

Auguste Lacaussade

Eugène Dayot

Alexandre Monnet.png

Alexandre Monnet